Structure d’un message radio et collationnement

Structure d’un message radio et collationnement

En phraséologie standard, le message radio a une certaine structure. Il commence par le nom de la station que l’on appelle, puis notre identifiant radio, et le message en lui-même.

Dans le cas d’une réponse ou d’un collationnement (voir paragraphe suivant), on commence le message par la réponse ou le collationnement en lui-même, et finir par son indicatif radio.

Lorsqu’un message est transmis, le récepteur va répéter certains éléments du message reçu. Cela permet à l’émetteur de s’assurer que le message à bien été compris. C’est ce que l’on appelle le collationnement.

Cependant, le récepteur n’a pas besoin de répéter l’intégralité du message, seuls ces éléments sont requis :

  • Fréquence
  • Code transpondeur
  • Calage altimétrique
  • Route ATS
  • Cap
  • Niveau
  • Vitesse
  • Vitesse verticale
  • Identification SID et STAR ou départ omnidirectionnel
  • Procédure d’approche
  • Maintien de position
  • Heure d’approche prévue
  • Piste
  • Conditions (dans le cas d’une clairance sous conditions)