Généralités

Généralités

La plus grande partie des informations échangées entre les pilotes et les contrôleurs aériens se fait par voie radiotéléphonique. Ces communications contiennent des messages cruciaux pour la fluidité du trafic aérien, mais surtout pour la sécurité des vols.

Ainsi, afin de minimiser au maximum les risques de confusions et d’incompréhensions des messages, il a été établi une phraséologie standard que les acteurs de l’aéronautique se doivent de respecter.

Rappelons que l’utilisation d’une phraséologie non-standard est citée comme facteur contribuant dans beaucoup d’accidents, et notamment celui de Tenerife en 1977 qui est à ce jour l’accident le plus meurtrier de l’histoire de l’aviation.