Remise de gaz

Il se peut que les conditions d’un atterrissage sûr ne soient pas réunies (mauvaise météo, véhicule sur la piste, approche non stabilisée, etc.). Quand c’est le cas, il ne faut pas hésiter à remettre les gaz et se représenter pour une approche.

Expressions communes

Côté contrôleur :

    • Remettez les gaz.
    • En cas de remise de gaz, 2500 pieds maximum.
    • En cas d’approche interrompue, montez 3000 pieds dans l’axe.
    • Annulez l’approche.

Côté pilote :

      • Remettons les gaz.
      • Annulons l’approche.

Exemple :

AirNova 78 : Montpellier Tour, AirNova 78, en finale piste 30 droite.

Montpellier Tour : AirNova 78, reçu, en cas de remise de gaz, montez altitude 2000 pieds dans l’axe.

AirNova 78 : En cas de remise de gaz, montrons altitude 2000 pieds dans l’axe.

Montpellier Tour : AirNova 78, remettez les gaz, je répète, remettez les gaz, cause incursion de piste.

AirNova 78 : Remettons les gaz, AirNova 78.