Atterrissage et ses variantes

Atterrissage et ses variantes

A l’approche de la piste, plusieurs manœuvres différentes s’offrent au pilote en fonction de ses intentions : Il y a l’atterrissage complet (arrêt complet sur la piste puis arrêt au parking), le touché-décollé (l’avion touche les roues sur la piste, puis redécolle immédiatement), une remise de gaz (avant de toucher la piste, l’avion remet les gaz), ou un passage bas (vol stabilisé au-dessus de la piste, dans l’axe, à une faible hauteur).

Si jamais le pilote n’a pas encore décidé de ce qu’il allait faire, il peut demander une « option ». Si elle est acceptée par le contrôleur, il a le choix de faire un atterrissage complet, un touché, ou une remise de gaz.

Lorsque le contrôleur autorise un atterrissage, il précise la piste concernée et les paramètres de vent.

Expressions communes

Côté contrôleur :

  • Autorisé atterrissage piste 26, vent 250 degrés, 5 nœuds.
  • Autorisé touché piste 11, vent calme.
  • Autorisé passage bas piste 36, vent 290 degrés, 15 nœuds.
  • Autorisé option piste 30 droite, vent calme.

Côté pilote :

  • Demandons toucher piste 23.
  • Demandons passage bas piste 21 gauche.
  • Demandons option piste 09.

Exemple :

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

F-GRHO : Lille Tour, F-HO, en finale piste 26, demandons toucher.

Lille Tour : F-HO, négatif pour le touché cause séparation au décollage, vous êtes autorisé atterrissage complet, piste 26, vent 250, 15 nœuds.

F-HO : Autorisé atterrissage complet, piste 26, F-HO.