Aérodromes non-contrôlés sans AFIS

Aérodromes non-contrôlés sans AFIS

Lors de l’approche d’un aérodrome non-contrôlé sans AFIS, il est d’usage de s’annoncer sur la fréquence de celui-ci plusieurs minutes avant de faire la verticale de reconnaissance, afin de prévenir les aéronefs à proximité de son arrivée. La verticale a pour but de vérifier l’état de la piste, les conditions météorologiques, et donc la piste en service.

Une fois la verticale de l’aérodrome effectuée, l’aéronef doit s’intégrer en début de vent arrière de la piste en service, puis suivre le circuit standard jusqu’à l’atterrissage. Le tout, en continuant à s’annoncer aux points clefs du circuit et en respectant les règles de l’air.

Exemple :

F-GRHO : Marcq Auto-info, F-GRHO, bonjour, DR400 en provenance de Calais à destination de vos installations, à 5 minutes de la verticale terrain, 1600 pieds QNH.

F-GRHO : Marcq Auto-info, F-HO, verticale terrain, 1600 pieds QNH, intégrons le début de vent arrière main gauche piste 25.

F-GRHO : Marcq Auto-info, F-HO, début de vent arrière main gauche piste 25.

F-GRHO : Marcq Auto-info, F-HO, étape de base main gauche piste 25.

F-GRHO : Marcq Auto-info, F-HO, finale piste 25 pour un complet.

F-GRHO : Marcq Auto-info, F-HO, piste 25 dégagée, roulons parking club.

F-GRHO : Marcq Auto-info, F-HO, parking club, quittons la fréquence.